01 juillet 2010

J'aime les soirées d'été ...

Eh ben... On peut pas dire que je le bichonne, mon blog...! Ca fait un peu trop longtemps que je l'ai laissé à l'abandon. J'vais essayé de faire un effort, promis !

Juste histoire de relancer la machine, voilà un petit article sur la soirée que j'ai passé avec Marie hier. 

DSC_0182

Après une après-midi passée devant Assassin's Creed II (oui, je me mets aux jeux video, incroyable... Je crois que les geeks déteignent sur moi :p ) et un début de soirée à apprendre la phonétique à Estelle, nous voilà affalées sur le canapé à se demander ce qu'on pourrait bien faire de notre soirée.

Marie : J'ai envie de faire un truc bien, un truc original...
Moi : Ouais, ça m'arrive aussi d'avoir ce genre d'envie bizarre. Envie de faire un truc qu'on fait pas d'habitude, mais je trouve jamais quoi.
Marie : Un truc qui nous donnerait vraiment envie, que je serais super contente de faire.
Moi : Il fait beau... On pourrait aller pique-niquer sur les quais ? Ca te va comme truc original, ou c'est pas assez ?
Marie : Oh, si, c'est bien... Mais ça veut dire qu'il faut aller acheter du pain.
Moi : Ouais, ça veut dire qu'il faut se bouger les fesses du canapé...
Marie : Pff, j'ai une de ces flemmes... Bon, on y va, si la boulangerie en bas est encore ouverte, c'est un signe ! 
Moi : Ouais, ça nous motivera.

On se fait des suspenses de fou, j'vous le dis moi.

Bref, la boulangerie est ouverte, on prépare nos sandwiches, et on part vers les quais. 

Nous avons passé une grande partie de cette soirée allongées dans l'herbe à parler de nos vacances landaises à venir, des fêtes qui nous attendent, et de notre impatience à y être. 
Et une chose en entraînant une autre, nous avons commencé à ressasser nos souvenirs de l'été dernier et des étés précédents. Des soirées géniales, et des soirées foireuses...

Souvenir n°1 : Les fêtes à Soustons, l'an dernier. C'était bien, oui, sauf que le vendredi soir il pleuvait comme une vache qui pisse... Ah oui, et une nuit plutôt agitée, aussi. Chris et moi devions dormir dans une tente, tandis que Marie et Jeremy (pas son copain, Jeremy le Landais) dormait dans la voiture. Et mon pauvre Chris qui se sentait claustrophobe dans cette tente, il étouffait, et il est donc allé réveiller Marie en pleine nuit pour qu'ils échangent de place.

Marie : Je le vois encore, ruisselant, qui tape contre la vitre de la voiture ! J'comprenais pas ce qu'il voulait, ça faisait un peu comme dans les films d'horreur... J'suis sure que tu l'imagines très bien !
Moi : Oh que oui !  

Souvenir n°2 : Les fêtes de Dax l'an dernier. Pas un très bon souvenir pour moi, étant donné que je suis tombée malade (une bronchite, en Août, oui oui oui...) dès le deuxième jour. J'ai juste eu le temps de faire le premier soir, et encore, je me sentais déjà pas terrible... Résultat, j'ai passé les trois prochaines soirées au lit pendant que Marie, Chris, Jeremy, et tous mes copains landais faisaient la fête sans moi. :(

Souvenir n°3 : Les fêtes de Dax il y a deux ans. Ah ça ! C'est du bon souvenir ! Cinq jours de totale éclate ! ^^ Malgré un jeudi soir très pluvieux... Cette pluie a été assez pénible, mais pas assez pour gâcher totalement la soirée puisque, il faut bien se le rappeler, c'est ce soir là que Pauline à enregistrer LE fou rire de Marie, enregistrement maintes en maintes fois écouté par la suite... 
Sinon dans ces fêtes-là, il y a eu les manèges qui ont failli nous faire vomir, les flics qui nous virent des tentes à 8h30 du matin, une après-midi à Calicéo pour se remettre de tout ça,  des jeux à boire bizarres genre "T'en as vendu??"... Bref, quatre ou cinq soirées complètement folles et complètement géniales. J'suis pas sure qu'on puisse faire mieux...

Souvenir n°4 : Les fêtes de la Madeleine, pas l'an dernier parce que c'était pas terrible, pas y a deux ans parce qu'on s'en rappelle pas tellement, mais il y a trois ans, lorsque Marie et moi avons passé une soirée entre soeurs pour la première fois. J'ai raconté cette soirée dans l'article du 31 juillet 2007, rappelez-vous, cette fameuse soirée où on a fait apéro sur le toit de notre ancien lycée, avec des gars inconnus qui nous appris le fameux jeu du Roi / jeu du rond / jeu du barbu, appelez-ça comme vous voudrez. Une bien bonne soirée, on aimerait bien retenter ce genre de soirée à deux, d'ailleurs !

Souvenir n°5 : Les fêtes de Carcares, il y a deux ans, quand on a fait un apéro géant dans notre jardin, avec plein plein de gens... On se rappelle vite fait du début de soirée, mais une fois arrivée à la fête... Pas tellement ! C'est flou.

Souvenir n°6 : Les fêtes de Dax, oui, encore, mais pas il y un ou deux ans, mais il y a trèèèès longtemps, quand j'étais encore trop jeune pour avoir le droit d'y aller, que Marie et Pauline y sont allées ensemble et qu'elles ont faire un concours stupide, à savoir "celle qui galoche le plus de mecs dans la soirée" -_-' Si mes souvenirs sont exacts, elles ont fini ex aequo avec 8 galoches chacune.  Ah là là, la jeunesse... ^^

Et encore beaucoup, beaucoup de souvenirs, beaucoup de soirées... Et avec tout ça, on est de plus en plus impatientes d'être à Tartas le week end prochain pour rattraper les fêtes qu'on a manqué jusque là ! 

Bref, avec tout ça la nuit est tombée. On est à court de clopes, et une irrésistible envie de boire une p'tite bière nous saute dessus. Allez, on se motive, on se lève pour aller acheter des cigarettes et des Despé à l'épicerie du coin. 
Lorsqu'on revient sur les quais, on s'arrête sur les grandes marches près du pont de la Guillotière, et alors que je m'émerveille (comme à chaque fois) devant les lumières de l'hôtel Dieu et de Fourvière en face de nous (faut avouer que c'est quand même magnifique), j'entends, Pouf ! une bouteille de champagne s'ouvre, Ouaiiiiiiis ! les gens qui l'ont ouverte sont contents, et Bam ! Tételle se reçoit le bouchon du champagne au-dessus du sein gauche. 

Moi : Aïïïe ! Putain ! Sur TOUS les gens qu'il y a sur les quais, faut que ça tombe sur moi ! 
Marie : C'est clair, t'as vraiment pas de chance.
Moi : T'imagines si je l'avais reçu dans l'oeil ?? Ils sont complètement fous, c'est super dangereux ! Et ça fait mal !
Marie : En plus c'est pas la première fois qu'il t'arrive ce genre de choses ici...

Ah oui tiens,j'avais oublié ce fameux soir où une bouteille de vodka est venue s'exploser à quelques centimètres de ma main... les gens font vraiment attention à rien.

Bref, une fois cet incident passé, on entame nos bières et on joue à "devine ce que je vois" en attendant que Chris arrive. Il venait de m'appeler, semblait d'une humeur massacrante en sortant du boulot, et allait nous rejoindre. Ok, ça promet... Quand il est d'une humeur de chien comme ça, je m'attends au pire. ^^

Cinq minutes plus tard, il me rappelle.
Chris : Vous êtes où ? je vous vois pas.
Moi : On est sur les marches, près du pont.
Chris : Euh ok ouais, mais tu sais Estelle, ça m'avance pas du tout !
Moi, dans ma tête : Ooooooh là là, j'sens qu'il va s'énerver pour rien...
Moi, à voix haute : Mais si, à droite du pont, sur les premières marches, on est que toutes les deux, j'ai une robe noire et...
Chris : Non mais je vous vois PAS !
Marie : C'est bon je le vois ! Regarde, je fais coucou !
Moi : Regarde, Marie te fais coucou.
Chris : Ah oui, ça y est.

Il pose son vélo à quelques mètres de nous, me fait un mini bisou et s'assoit en soupirant bruyamment. 
Moi : Ca va...?
Chris : Putain, ils m'ont cassé les couilles au boulot !
Ouh là, je sens la vulgarité venir...
Chris : Vraiment, c'est des fils de pute, mais j'ai jamais vu des FILS DE PUTE comme ça ! 
Moi : Pourquoi, qu'est-ce qu'il s'est passé ?
Chris : Mais ils font chier, à part moi et Sebastien, tout le monde suce des bites là bas, j'te jure, TOUT LE MONDE se suce la queue, c'est incroyable ! Que des enfoirés qui prennent de la vaseline tous les jours avant de venir au boulot pour bien se lubrifier les contours de l'anus ! Des enculés !

C'est dingue,  quand il rentre du boulot dans un tel état de nerfs, on dirait que son restaurant s'est soudainement transformé en un lieu de tournage d'un film porno gay... 

Enfin bon, on l'a laissé se défouler un petit moment, je me suis retenue de lui demander d'être moins cru et vulgaire (ça l'aurait encore pus énervé^^), et puis finalement ça lui a fait du bien. Il a vidé son sac, bu une bière et fumant clope sur clope, et voilà, tout va mieux... pour le moment. 
Enfin bon, dans un mois il en aura fini avec ce restaurant, il sera libre, après "deux ans de calvaire", comme il dit. J'ai hâte de retrouver mon chéri détendu et un peu moins obsédé par son boulot ^^
 

Allez, pour finir, dernière blague de la soirée, sur le chemin du retour :

Chris : Hé, faut que j'aille chez le coiffeur moi cette semaine.
Moi : Ah oui moi aussi... 
Chris : Tu veux qu'on y aille ensemble ?
Moi : Bah on va pas chez le même. J'vais chez les gays moi...
Chris : Ah oui... Moi j'vais chez les Juifs... 
Marie : Ah ben oui, chacun son truc !  Chez les gays ou chez les Juifs... Haha, j'trouve ça super marrant !

Et voilà comment on s'est tapé un petit fou rire pour pas grand chose... ^^

A bientôt les zamis ! :D

Posté par tetellecasta à 11:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur J'aime les soirées d'été ...

    oooh c'etait une bien bonne soirée en tout cas. Mais il me trade de rentre à la maisoooooon !! gros bisous ma chérie

    Posté par Marie, 01 juillet 2010 à 11:44 | | Répondre
Nouveau commentaire